Partageons notre passion du sport !

Cime du diable randonnée

Retour à liste

Présentation

Ce parcours fait suite à la randonnée du Pas de l'Arpette.
Après avoir gravi le vallon d’Empuonrame et après avoir suivi la conduite depuis la balise 412, vous allez arriver au Pas de l'Arpette, en ayant effectué les 819 mètres de dénivelé dans une forte pente.
Après vous être évadés devant le spectacle du lac d'huile de la vallée des merveilles depuis le pas, vous prendrez à droite en direction de la cime de Verrairiers en grimpant sur la crête. Vous passerez sur la cime des Verrairiers, puis le Pas des Verrairiers, avant d\'arriver à la cime du Trem, puis au pas du Term. En passant vous apprécierez, sur votre droite, le vallon des Verrairiers que vous prendrez à la redescente, et sur votre gauche, la vallée des Merveilles ainsi que les lacs du diable et le lac de la Muta lorsque vous arriverez au pas du Trem. Pour finir, il vous faudra encore gravir 205 mètres de dénivelé pour arriver sur la cime de Diable, sur un terrain aride à 2480 mètres d’altitude.

Celui-ci ne se laisse pas gravir sans mal mais la récompense est au sommet du Diable. En effet, de la cime et par beau temps, vous aurez une vue imprenable sur quatre lacs de la vallée des merveilles.Vous aurez également une vue sur l’ensemble de la vallée de la Gordolasque. Ce spectacle est fabuleux, d’autant plus qu’il aura fallu fournir un bel effort pour apprécier la magie de cette partie de la montagne.
Pour redescendre utilisez le même chemin. Vous retrouverez le pas du Term avant d’empreinter le vallon aride des Verrairiers. Ce chemin peut comporter des risques pour les organismes déjà fatigués, le terrain étant très rocailleux. La moitié de la descente est même plutôt désagréable pour les chevilles mais le vallon est superbe. Dans la 2ème partie, la nature a repris une partie de ses droits et il est fréquent de déranger des groupes de chamois qui aiment se reposer dans ce vallon. A la lisière de la forêt, surveillez le chemin sur votre droite. Vous le prendrez alors pour retrouver la conduite, puis le chemin de l’aller. De nouveau sur le chemin balisé, il ne reste plus grand chose à descendre pour vous retrouver devant la balise de départ et le pont du Countet.

Cette randonnée est reconnue pour être difficile, et malgré ça, elle est très appréciée des randonneurs chevronnés. Il est préférable de faire ce parcours par beau temps, la plupart de celui ci étant composé de terres arides. Il peut être rendu délicat par temps de pluie. Sinon, l’aventure et la beauté des lieux sont au rendez-vous. Vous pourrez apprécier une partie de la vallée des merveilles et la quasi-totalité de la vallée de la Gordolasque. Cette randonnée nécessite un bon niveau et il serait dangereux de s'y aventurer si vous n’êtes pas endurant à l’effort.

Détails

de mai à octobre
Non
07:00:00
9 m ou km
3741 OT
1178 m
1178 m

Depuis la N202 en venant de Nice, vous prendrez la D2562 pour vous retrouver dans la vallée de la Vésubie. Prenez à droite sur la D71 pour monter au village du Belvédère. Passez le village, continuez sur la D171 et montez pour vous diriger dans la vallée de la Gordolasque.
Au bout de la route, vous arriverez au niveau de la balise 412 et du pont du Countet début de la randonnée.

Géolocalisation

Carte IGN

Images

Soyez le premier à commenter



Espace communautaire

Mot de passe:

Actualités

un ouvrage ludique pour adopter son comportement devant un patou

Découvrez les réflexes à adopter
Lire l'article

Dernière sortie