Partageons notre passion du sport !

Sommet de gialorgue randonnée

Retour à liste

Présentation

Cette randonnée est la continuité du refuge de Gialorgues….

 

Vous vous êtes en principe garés au niveau de la balise 73 bien visible en entrant dans le bois du vallon de Gialorgue. Le bois sera présent le temps de franchir le dénivelé le plus accentué mais qui cependant ne comporte aucune difficulté. La végétation va très vite disparaître pour laisser place au grand espace de verdure nous permettant de découvrir, en se retournant, le vallon qui abrite St Dalmas le Selvage. A l’inverse face à vous, les sommets qui vous entourent, comme la cime de la Gorgia, la cime de Bolofre ou l’étonnant cime Pal, sont totalement démunis de végétation, les milliers de cailloux prenant l’entière possession des flans de la montagne. Malgré tout, cet endroit est reposant et paisible, le chemin de terre est facile comme le dénivelé.

 

 Tout en marchant, vos yeux vont sûrement s’arrêter sur le Bec du château et sur la cime Dieu par leur anatomie unique. Un peu plus loin, se sont quelques vestiges de bergeries que vous allez rencontrer avant d’atteindre l’étonnante rivière approvisionnée par le lac des Privoles. Je dis étonnante par les sillons qu’elle dessine le long de la roche à vive allure et dans une harmonie sinusoïdale régulière et majestueuse. Cette rivière on la retrouve plus haut dans un calme total, épousant délicatement et discrètement la forme de la prairie. Il ne vous reste plus beaucoup de chemin à parcourir pour arriver au refuge.

 

Une fois sur place, montez quelques mètres après les refuges et prenez à droite à la vue d’un premier cairn. Le passage est vierge de sentier et seul les cairns vont vous diriger au premier lac de Gialorgues. Le dénivelé clément jusqu’à présent, va se corser ardemment sur plusieurs dizaines de mètres. Vous devriez passer à coté d’une ancienne bergerie qui témoigne de l’activité d’élevage d’antan. En montant, le paysage verdoyant se transforme très vite laissant place à un paysage de rocheuse digne des films de westerns. Ces rochers formés par la Roche Trouée, la Pointe de l’Ane et le fort Carra sont absolument prodigieux et spectaculaires. Implantés dans un cirque, le découpage de la roche est unique avec, sur les crêtes, des rochers déposés comme autant de totems observant chacun de vos pas. Epris par la beauté du site, vous avez passé le premier lac maintenant et arrivez au second qui est aussi le plus grand et le plus joli. Par beau temps, le ciel et le sommet de Gialorgues, se reflètent délicieusement dans ce lac de montagne. Pour aller au sommet, contournez le lac par la droite pour aller en face et suivez les cairns qui vous mèneront au col de la roche trouée.

 

L’ascension ne se fera pas sans mal, la montée ne comportant que des cailloux. Sur le col, poursuivez la montée toujours dans les amas de cailloux et rejoignez la montagne de l’Estrop. Pour finir, le sentier se profil à gauche désormais mais n’est plus qu’une formalité. Sur place, on distingue une forte odeur de bouc et c’est bien normal. Si vous regardez en contrebas, une dizaine de bouquetins ont pris possession des lieux. En ce qui concerne le paysage, la vue est unique et envoûtante. De cet endroit, vous aurez une vue imprenable sur le vallon des sources du var, le vallon de l’Estrop et le vallon de Gialorgues bien sûr. Vous pourrez observer également les lacs de l’Estrop, le lac de Privole et celui de Gialorgues qui prend une tout autre dimension. Vous pourrez également apercevoir de la tête de Sanginère jusqu’au massif des Ecrins si le temps le permet.

Profitez de cet endroit unique pour vous ravitailler avant de reprendre le même chemin en sens inverse. Une fois retrouvés les refuges, le sentier redevient agréable et sans difficulté.

 

Cette randonnée est étonnante par sa richesse, sa diversité et sa beauté. Le Mercantour ressemble cette fois à un vrai western, il ne manque que les indiens. Je recommande cette randonnée tout particulièrement d’autant plus qu’elle n’est pas très difficile.

Détails

toute l'année sous conditions
Non
05:00:00
10 m ou km
3639 OT
830 m
830 m

St Dalmas le Selvage se trouve dans la vallée de la Tinée. Prenez la direction de la N202 en partant de Nice. Suivez ensuite la direction de la Tinée et des stations de ski d’Auron et d’Isola en empruntant la D2205. Allez jusqu‘à St Etienne de Tinée et passez le village pour prendre plus loin, sur votre gauche, la D63 en direction de St Dalmas le Selvage. Rentrez dans le village puis tournez à gauche avant le panneau d’indication des commerçants du village. Un peu plus loin, c’est à nouveau sur votre gauche que vous empruntez une route forestière en franchissant un pont. La route devient chemin parfois difficilement praticable pour des voitures non adaptées. Suivez le chemin qui est en direction du refuge de Gialorgue jusqu’à la balise 73 où s’arrête l’accès de toute façon.

Géolocalisation

Carte IGN

Soyez le premier à commenter



Espace communautaire

Mot de passe:

Actualités

un ouvrage ludique pour adopter son comportement devant un patou

Découvrez les réflexes à adopter
Lire l'article

Dernière sortie