Partageons notre passion du sport !
Rio BandiaRio BandiaRio BandiaRio BandiaRio Bandia

Vallon de Bagnolar canyoning

Retour à liste

Présentation

Bagnolar est un canyon enchanteur qui s’écoule sous un merveilleux couvert de végétation mêlant résineux et feuillus dans des resserrement d’une rare beauté, pour peu peu que l'eau y coule.

  

Cette première partie commence par une marche rendue aisée par la bonne adhérence de la roche dans une eau limpide et poissonneuse, qui vous conduira de petits ressauts en nage dans des biefs verdoyant de mousses.

Certains vous inviteront bien vite à quelques sauts rafraîchissants. Après cette déambulation dans cet univers émeraude vous atteindrez bien vite le spectaculaire encaissement où l’eau s’engouffre dans une chute de 17M. qui laisse volontiers rêveur tant le travail de l’eau peu prendre des formes incongrues, d’une rare beauté.

Dans cette atmosphère unique, les dédales les plus inconcevables vous amèneront à la fin de cette première partie, laissant un goût amère de regret de ne pouvoir s’attaquer à la suite d’un programme aussi prometteur, faute d’eau. il vous sera donc possible de sortir à l'échappatoire marqué soit de poursuivre avec ou sans eau la partie aval qui est sans aucun doute la plus belle des deux.

Que dire de plus sur cette partie aval de Bagnolar, à part que le dépaysement est total. Les resserrement sont exceptionnels, vous plongerez directement dans les entrailles de ce canyon après avoir passé une cascade de 11M. qui donne sur l’encaissement à vous couper le souffle. une petite marche et mène rapidement à la  C.22 qui ouvre les portes d'un encaissement sombre et profond de toute beauté. 

La suite du parcours sera ponctué de cascade de 16M. maximum dans des encaissements uniques qui méritent d’être descendus pendant une période où l’eau coule. Si vous descendez cette clue en eau, plusieurs sauts possibles vous y attendront jusqu'à la fin du parcours.

Bagnolar ce présente comme un course incontournable de la région qui vaut amplement la marche d’approche qui reste un peu longue.

Détails

de avril à mai et de fin septembre au 1er novembr
Non
03:00:00
1 500 m ou km
3
4
2
12à16 °C
25
25 m
300 m

Prendre la RD.6202 (ex RN.202) pour remonter jusqu’au Plan du Var pour prendre la D.2565 qui remonte la vallée de la Vésubie. Suivre la départementale jusqu’au hameau du Suquet. Prendre alors la D.373 qui remonte vers Farget. Arrivé au pont qui enjambe le vallon du Figaret prendre à droite la D.373 pour arriver au Farget. Dépasser ce dernier pour gagner 1200 mètres plus loin, une petite route sur votre gauche, dans un virage à droite, avec une fontaine lavoir en béton. Remontez cette dernière pour rejoindre le moment où la piste se transforme en terre, garez vous au mieux sur un petit renfoncement.

Accès pédestre (1 heure 30):

Continuer ensuite la route forestière (interdite à la circulation) pendant une dizaine de minutes pour atteindre un chemin qui suit le canal. Emprunter ce dernier pour rejoindre une première bifurcation qui descend à un petit ruisseau. Continuer le chemin pour rejoindre une autre bifurcation qui descend pour vous conduire à la passerelle du départ du Figaret (ce canyon est interdit en raison des éboulements fréquents). Suivre sur l’autre rive le chemin qui monte aux granges des Barmes (trois granges). Arrivé au col continuer le chemin balisé en jaunes qui longe Bagnolar pour atteindre un resserrement rocheux. De là descendre à la rivière point de départ de la course.

 

Retour pédestre (35mntes):

à la confluence avec le Figaret remonter ce dernier pour rejoindre le pont qui l'enjambe et ainsi prendre le chemin emprunté pour l'approche.

  

Le vallon s'encaisse progressivement il est possible de s'échapper en rive gauche par moment en remontant à travers bois cependant les pentes restent abrutes et la remonté n'est pas toujours possible. A partir du premier gors resserrement il vous faudra descendre jusqu’à la fin de la première partie pour rejoindre l’échappatoire indiqué par un panneau rouge sur votre gauche. A ce niveau du parcours le canyon devient généralement sec, il est donc conseillé de s’attaquer à la deuxième partie qu’après une longue période de pluie ou en début de saison, si vous ne voulez pas être obligé de descendre dans des eaux croupies.

Très bon dans l’ensemble : amarrage double, scellement.


Matériel conseillé à emporter :

 casque, longe, baudrier, matériel de descente et de remonté, deux cordes de 25M. plus une de secours, bidon étanche, combinaison totale. Sans oublier une trousse de secours. Une paire de gants néoprène ainsi que des chaussons sont conseillées pour cette descente en début de saison.
 

Géolocalisation

Vidéos

Carte IGN

Synoptique

Soyez le premier à commenter



Espace communautaire

Mot de passe:

Actualités

un ouvrage ludique pour adopter son comportement devant un patou

Découvrez les réflexes à adopter
Lire l'article

Dernière sortie

  • vallon de Bagnolar  topo canyoning