Partageons notre passion du sport !

Parc naturel régional de Corse

FRANCE

Retour à liste

Présentation

Le Parc naturel régional de Corse à été créé en 1972 et recouvre aujourd'hui près de 40% de la superficie de l'île de beauté. Ce parc couvre une superficie de 350 510 hectares avec environ 145 communes pour 26 700 habitants.

Ces 145 communes se regroupent depuis le département de la Haute Corse ; du centre Ouest de l'île jusqu'au Sud de la Corse. Ce regroupement ne concerne pas le Cap corse à l'extrême nord ni la pointe sud de l'île. Parmi cette zone protégée faisant partie du patrimoine mondial de l'UNESCO, se trouve la façade maritime unique du golfe de Porto et de la réserve naturelle de Scandola.

Cet endroit magnifique se trouve à l'ouest de l'île et n'est accessible qu'à pied et visible qu'en bateau. Elle englobe également une grande barrière montagneuse qui influe sur tout le climat de l'île. Les plus hauts massifs en font partie dont le Monte Cintu au nord-ouest qui culmine à 2706m d'altitude jusqu'aux spectaculaires Aiguilles de Bavella au sud-est, endroit préféré des motards de l'île.

L'ensemble du Parc fait l'objet d'un projet de développement fondé sur la préservation et la valorisation du patrimoine naturel et culturel de la Corse.

Dans ce projet, une large part comprend l'aménagement du territoire et le développement économique rural, social et culturel respectueux de l'environnement. Depuis 1972, le Parc appuie aussi son action sur la sensibilisation en milieu scolaire et sur l'information des visiteurs, comme entre autres les randonneurs.

Des infrastructures permanentes ont été mises en place à Vizzavona (A Casa di Natura) ou à Galeria (A Casa Marina) pour des séjours nature à caractère pédagogique.

L'ensemble des artisans du projet mettent un point d'honneur à préserver les sites sensibles comme les lacs d'altitude uniques en leur genre, à oeuvrer à la protection des animaux et principalement des mouflons de Corse ainsi qu'à la protection de végétaux extrêmement sensibles. Parmi les espèces représentatives protégées, on compte en plus du mouflon, le gypaète barbu, le balbuzard pêcheur, le lézard de Bédriaga n'habitant que sur cette île, et encore beaucoup d'autres espèces.


Une politique de réintroduction de certains animaux fait aussi partie du projet. La tortue Hermann, animal protégé, ainsi que le cerf qui ont disparu par deux fois de l'île font partie de cette réintroduction.


Un grand nombre de formations végétales sont rares et quelquefois uniques sur l'île de Beauté. Il y a en effet une forte proportion de végétaux endémiques dont certains sont très fragiles, comme les "pozzines"que vous pourrez croiser en randonnée, et font l'objet d'une attention toute particulière.

Une autre part est consacrée à la sauvegarde de l'architecture traditionnelle rurale et de montagne comme les bergeries, moulins, maisons anciennes ou fromageries. Cela concerne également la mise en valeur des anciens édifices, comme les nombreuses chapelles romanes avec leurs fresques, mais aussi le petit patrimoine bâti et les vestiges archéologiques.


Un effort en direction de l'élevage de montagne a aussi été pris en compte par la restauration de bergeries. Ces opérations ont été programmées afin de faire connaître le savoir-faire des artisans mais aussi pour garantir au territoire sa biodiversité et sa qualité, gages d'un développement durable.

Une des actions les plus visibles au profit des villages de l'intérieur est le développement des activités de randonnée. Près de 1500 Km de sentiers ont été balisés et plus de 1350 lits ont été réalisés en gîtes d'étapes ou en refuges sur le parcours des sentiers entre mer et montagne. Deux parcours sont très connus et se distinguent des autres. En premier, c'est le sentier mer et montagne appelé "Mare e Monti" qui vous fera apprécier le littoral vu d'en haut. Le second, c'est bien sûr le mythique et difficile GR20 qui,chaque année, fait traverser la montagne corse à 10 000 randonneurs.

La Corse est aussi très connue pour ses nombreux canyons et ses larges toboggans. Elle offre d'autres activités sportives comme le rafting, le VTT, le parapente et l'escalade. Pour les moins sportifs, la Corse est très riche en monuments et possède certainement les plus belles plages de France.



Infos particulières sur le GR20 :

Le bivouac est payant, à notre grande surprise. C'est le seul parc en France qui se le permet. Une somme de 3,5€ par personne vous sera demandée à chaque bivouac, alors que le camping sauvage est strictement interdit.

Les refuges sont entre 9 et 20€ et proposent assez souvent ou le ravitaillement ou un repas, mais rarement les deux.


Vous rencontrerez beaucoup d'Allemands, d'Autrichiens et de Canadiens qui se déplacent volontiers pour affronter les montagnes corses.


Le balisage est plutôt bien fait, voire parfois très abondant, ce qui est parfois bien agréable, car les étapes sont longues et difficiles et le balisage rouge et blanc des GR permet de ne pas s'égarer.


Si d'ailleurs, au bout d'un certain temps de marche, vous ne croisez plus de balises, faite demi-tour pour les retrouver.


Ce qui est impressionnant dans ce GR20, c'est la configuration très raide et rocailleuse de la montagne alors qu'on dépasse rarement les 2200m d'altitude. Ceci complique bien évidemment les ascensions et implique une grande vigilance dans les descentes. C'est une ironie de croire que l'on peut s'attaquer au GR20 sans être un minimum entraîné. Le Gr20 est donné pour être un des plus dur en Europe, ce qui n'est pas peu dire. Beaucoup d'accidents sont recensés chaque année et bien souvent évitables. Nombre de gens partent facilement sans équipement et se mettent eux-mêmes en danger. Les personnes ayant le vertiges pourront vivre des moments délicats. Certains passages sont alpins et nécessitent d'avoir toute sa tête dans les endroits délicats.
Il est nécessaire de remplir sa gourde avant chaque départ. Aucun point d'eau n'est suffisamment fiable pour faire autrement. De plus, les animaux laissés en liberté peuvent à certains endroits rendre l'eau impure à la consommation.
Information rare, il n'y a pas de vipères dans le maquis corse.
N'oubliez pas d'amener votre plus beau sourire en venant en Corse, ce sera très apprécié par les locaux qui sont souvent très accueillants.

Géolocalisation

Sport du parc

GR20 corse trekking 2eme étape
Trekking
Voir plus ...

GR20 corse trekking 3eme étape
Trekking
Voir plus ...

GR20 corse trekking 4eme étape
Trekking
Voir plus ...

GR20 corse trekking 5eme étape
Trekking
Voir plus ...

GR20 corse trekking 6eme étape
Trekking
Voir plus ...

GR20 corse trekking 7eme étape
Trekking
Voir plus ...

GR20 corse trekking 8eme étape
Trekking
Voir plus ...

GR20 corse trekking 9eme étape
Trekking
Voir plus ...

GR20 corse trekking 11eme étape
Trekking
Voir plus ...

GR20 corse trekking 1ere étape
Trekking
Voir plus ...

GR20 corse trekking 10eme étape
Trekking
Voir plus ...

GR20 corse trekking 12eme étape
Trekking
Voir plus ...

GR20 corse trekking 14eme étape
Trekking
Voir plus ...

GR20 corse trekking 15eme étape
Trekking
Voir plus ...

GR20 corse trekking 13eme étape
Trekking
Voir plus ...



Espace communautaire

Mot de passe:

Actualités

un ouvrage ludique pour adopter son comportement devant un patou

Découvrez les réflexes à adopter
Lire l'article

Dernière sortie