Partageons notre passion du sport !

Pas de vens en 2 jours randonnée

Retour à liste

Présentation

1er jour : du Pra au refuge de Vens

Le départ de la randonnée s'effectue en terrain rocailleux dû aux éboulements fréquents. Au fur et à mesure de l’ascension, vous allez découvrir, la cime de la Bonnette connue pour être le plus haut col de France, la tête du Mt Vinaigre, et en contre bas le hameau du Pra qui s’éloigne au rythme de vos foulées. En perdant de vue le vallon, vous accéderez au verdoyant plateau du Morgon traversé par une petite rivière d’eau claire. Vous devrez la traverser et vous diriger vers une forêt qui vous mènera à la balise 33. De celle ci, vous apercevrez, pour la première fois, les aiguilles de Tortisse, et vous entamerez une légère descente. A la suite, le chemin est tranquille, avant de monter un peu et atteindre une petite cabane forestière au niveau de la balise 34. A partir de la cabane et jusqu’au pied des aiguilles de Tortisse, vous aurez, face à vous, une immense plaine d’herbes courtes.

 

D'innombrables marmottes ont fait de cet endroit leur terrain de jeu et leur logis. Après avoir joué à cache-cache avec les marmottes, prenez le chemin qui part sur votre gauche et qui vous emmènera au pied des splendides et surprenantes aiguilles de Tortisse. C'est une montée assez raide qui pourra même peser lourdement sur les jambes, surtout si vous montez avec les raquettes en hiver. Avant d’arriver aux aiguilles, prenez le temps de vous arrêter au col de fer (balise 35) pour admirer les impressionnantes montagnes côté Italien. Une fois au col, vous n’aurez plus que quelques mètres de montée pour atteindre la balise 35a et le collet de Tortisse qui se trouve à 2591 mètres d’altitude. Cette balise signifiera la fin de la montée pour la journée. Pour accéder au refuge de Vens, il vous faudra en effet commencer une légère descente. Vous apercevrez alors les lacs et quelques magnifiques rochers donnant un air mystérieux à cet endroit. De là, vous aurez une vue splendide sur le refuge et sur les trois lacs de Vens . Ces lacs sont grandioses et ce spectacle ne laissera personne indifférent. Pour arriver au refuge qui a été construit aux abords du lac, il ne vous reste que quelques centaines de mètres à parcourir.La première journée se termine là. Il sera doux de rêver devant le spectacle des lacs tout en laissant arriver la nuit étoilée.

temps: 3h30
difficulté: facile
dénivelé: +991 / -231
km: 8




2ème jour : du pas de Vens au Pra.

Après une nuit au refuge de Vens, vous allez le quitter ainsi que les lacs, pour monter au pas de Vens qui se trouve 436 mètres plus haut. Pour cela, il vous faudra monter sur la gauche du refuge pour arriver dans un couloir verdoyant très apprécié des grand mammifères des Alpes du sud. L’ascension est plutôt simple jusqu’à la rencontre du premier lac de Fourchas ou le dénivelé deviendra plus difficile. En effet, pour atteindre le lac de la Montagnette, le dénivelé devient plus dur sur un terrain rocailleux et toujours plus aride. Ce lac est tout aussi joli que celui de Vens, son environnement soit tout autre et il dégage une atmosphère beaucoup plus mystérieuse. En partant du lac, il vous reste un peu moins de 200 mètres de dénivelé pour accéder au pas et découvrir le « vallone superiore di ponte bernardo » italien. Là aussi nous avons eu la chance d’apercevoir trois grands bouquetins mâles.

 


Arrivés au Pas, l’endroit, très étroit, ne provoque pas de grande émotion. Le versant, côté italien, n’est en effet pas très joli. Cependant, le côté sportif n’est pas à négliger et la montée dans le vallon de terre rouge ne vous laissera pas indifférent. Après un moment de repos, il est temps de redescendre et de rejoindre le refuge. Il vous faudra alors prendre le chemin qui longe le lac par la droite, quand vous êtes dos au refuge. Le dénivelé est presque inexistant jusqu’à la crête de la côte. De là, vous allez commencer une descente assez raide pour rejoindre la maison forestière et retrouver, en même temps, le chemin de l’aller emprunté le veille. Il ne vous reste plus qu’à reprendre ce chemin, mais dans l’autre sens. La descente se passe plutôt bien, à part une petite montée, à mis parcours, et la rude descente en rocaille qui vous ramènera à votre voiture.

temps: 5h00
difficulté: moyenne
dénivelé: +436 / -1196
km: 12

Cette randonnée vous permettra de découvrir les magnifiques lacs de Vens et de dormir au refuge implanté en surplomb des 3 lacs. Elle vous permettra également d’accéder sur le pas Franco-Italien du pas de Vens et d’apercevoir certainement un grand nombre de mammifères tel que, chamois, bouquetins et autres……

Détails

de mai à octobre
Non
08:30:00
20 m ou km
1427 m
1427 m

Depuis la N202 en venant de Nice, vous prenez à droite après avoir passé le pont Durandy pour vous retrouver sur la D2205 en direction de la vallée de la Tinée. Vous allez passer les villages de st Sauver de Tinée, d’Isola et de ST Etienne de Tinée avant de bifurquer à droite en direction du hameau du Pra qui se trouve sur la D64. Arrivés au niveau du hameau, garez vous et vous découvrirez, sur votre droite, la balise 32 qui sera le départ de la randonnée.

3639 OT

Géolocalisation

Carte IGN

Soyez le premier à commenter



Espace communautaire

Mot de passe:

Actualités

un ouvrage ludique pour adopter son comportement devant un patou

Découvrez les réflexes à adopter
Lire l'article

Dernière sortie

Femme

Les Soirées Estivales du Département 06

Mardi 8 août : Les Soirées Estivales du Département 06, "Théâtre du Cours", 21h, chapiteau de St Dalmas. Entrée libre
Voir la sortie