Partageons notre passion du sport !

Cratère de l'altar trekking Equateur

Equateur

Retour à liste

Présentation

 Agence Chimbonino Equateur

Trek de 20km environ à effectuer sur 3 ou 4 jours suivant les niveaux......

De Candelaria, marchez 30 minutes vers le sud le long de la route qui croise le Río Choca, jusqu’à l’hacienda Releche. Juste avant l’hacienda vous rencontrerez le poste de péage du parc pour payer les 10 $ de droit d’entrer. Si vous posséder un équipement lourd, vous pouvez louer des mules pour le transport. Les temps de marche indiqués plus loin sont fonction de l’état du terrain, sec ou boueux. Heureusement, vous allez vite oublier les problèmes de cette « célèbre » boue quand vous verrez apparaître les premiers sommets de l’Altar.
De l’hacienda, suivez le chemin Est qui monte tranquillement le long d’un champ clôturé. A la première patte d’oie prendre à gauche et à droite à la seconde, le chemin est facile à suivre. Après avoir traversé un ruisseau, le chemin prend la direction du Sud et surplombe la vallée du Río Blanco pendant 1 Km avant de reprendre petit à petit la direction de l’Est pour rentrer à nouveau dans la vallée du Río Collanes.
Deux heures après avoir quitté l’hacienda, vous atteindrez un grand champ où se trouve l’intersection des deux vallées. A partir d’ici le chemin devient plus étroit et plus boueux. Il ondule entre de petits ruisseaux dont le Quebrada Escalera et le Quebrada Piedra Llucha (pierre nue). Durant la progression vous découvrirez peu à peu le cirque de l’Altar…


Trois heures après le grand champ vous atteindrez le ruisseau Quebrada Rayomachay, qui peut temporairement déborder et être infranchissable après de grosses pluies. Juste à l’est du Quebrada Rayamachay il y a une petite grotte pour vous mettre à l’abri ou attendre la décrue. Il faut une heure de plus pour rejoindre la plaine des Collanes de la grotte. En tout 6 à 7 heures de Candelaria. Le chemin s’achève au refuge Collanes fait d’un petit groupe de cahutes au toit de paille situé au Nord-ouest de la plaine. Il y a un bon emplacement pour camper au l’Est du refuge avec une superbe vue sur le volcan. Cet emplacement est une bonne base pour explorer l’endroit, vous pouvez improviser quelques promenades sur les sommets alentours, escalader le sommet sans nom marqué 4383 sur les cartes IGM (2 heures pour monter) qui offre une vue particulièrement agréable.
Du refuge il faut compter une heure et demie pour rejoindre le bord Est de la plaine. De ce point vous aurez une vue entière de la plaine des Collanes à l’Ouest, l’Altar à l’Est et de nombreuses cascades sur les falaises environnantes.
Une heure de plus de côte facile jusqu'à la vielle moraine, puis un autre heure vous conduira sur le plateau à 4300m d’où une vue superbe du cirque et de sa lagune vous attend. Il vous faudra une heure supplémentaire pour aller toucher la neige à la base des falaises de granit. Si vous le désirez vous pouvez descendre jusqu'à la lagune Collanes (aussi connue comme Laguna Amarilla). Le plateau et l’intérieur du volcan ne sont pas recommandés pour un campement, il est préférable de prévoir un jour entier pour profiter des alentours.
Après une bonne nuit au refuge ou au campement comptez tout le lendemain pour redescendre sur Riobamba ou vous pouvez continuer sur le trek 2.


texte et photos Olivier Méric

L’Altar est appelé Capac Urcu (Chef des montagnes) par les habitants locaux. Avant l’éruption préhistorique qui a détruit le mur Ouest du cratère, l’altar devait être le volcan le plus haut d’Equateur et même du monde. Ce qui reste aujourd’hui n’en est pas moins impressionnant : un cirque de 3 Km de diamètre, avec une lagune verte turquoise aux reflets jaunes a sa base, surplombée par des falaise déchirées de 1000m tel un fer à cheval dont les sommets disparaissent sous de magnifiques glaciers…
Il y a neuf sommets principaux qui portent tous un nom religieux. « El Obispo » (l’évêque) sur la face sud est le plus haut avec 5319 m, suivi du « el Canónigo » (le canonisé) sur la face nord avec 5259 m.
Les Andes sont dotées de nombreux volcans mais aucun autant impressionnant tout en restant accessible aux randonneurs. La plaine des « Colanes » fût formée par un glacier venant de la brèche ouverte par l’éruption, comme un chemin de roi elle mène directement au cratère. Seul le vol d’un condor peut vous distraire de ce paysage. Les nuits claires de pleine lune donnent une image inoubliable et majestueuse du cirque animé par l’écho résonant d’avalanches de glace qui finissent dans la lagune…


Meilleure époque :

de Décembre à Février pour les mois les plus secs, Avril et Mai sont les plus humides, la plaine peu être brumeuse et la boue importante. Juillet et Août sont les plus froids.

Eau :

Abondante, ruisseaux d’altitude, eau claire.

Taxe et permis :

10 $ pour les visiteurs étrangers à payer au ranger du parc Sangay sur la route à Candelaria.

Services :

L’hôtel Releche propose mules, chevaux et gère le refuge des Collanes

Provision :

Baños et Riobamba pour les achats, très peu de chose disponible à Candelaria.

Détails

de décembre à fevrier pour les mois les plus secs
20:00:00
Non
20 m ou km
1200 m
1200 m
CT-ÑIV-D3c Cerros Negros, CT-ÑIV-F1a Lagune Pintad

Le trek commence et fini au petit village de Candelaria qui est journalièrement desservi par des bus venant de Riobamba, un le matin et un l’après-midi. Des bus vont toutes les demi-heures jusqu’à Penipe d’où un pick-up peu vous conduire jusqu’à l’hôtel Releche, point de départ du trek du cratère de l'Atlasou.

Géolocalisation

Images

Soyez le premier à commenter



Espace communautaire

Mot de passe:

Actualités

Décembre à la Colmiane

Le calendrier des festivités pour le mois de Décembre
Lire l'article

Dernière sortie