Partageons notre passion du sport !

GR20 corse trekking 11eme étape

Corse

Retour à liste

Présentation

11eme étape du GR20 que je vous propose de faire par la variante alpine. Variante plus difficile, plus longue, mais au combien plus jolie. Comptez plus de 6h00 par le chemin classique ou l’essentiel du parcours se fait en forêt et 8h30 environ par la variante.

Pour la variante alpine allez tout droit, donc en face du refuge de Capanelle, en direction des lacs de Bastani. Le large sentier démarre dans une pente positive relativement correcte utilisée comme domaine skiable en hiver. Très vite vous allez vous retrouver face à un cirque regroupant  plusieurs sommets dont la Punta Bacinellu qui culmine à 2247m. Avant d’arriver au pied du cirque, les cairns vous dirigent sur la droite pour emprunter une montée sévère mais courte pour arriver au niveau des lacs de Bastani.

 

 

 

Il sera agréable de prendre un moment au bord du lac avant de franchir les difficiles pentes du Monte Renoso. Il y a plusieurs possibilités pour franchir ce flan de montagne, et la plus courte sera la plus difficile. C’est celle que j’ai empruntée, et pour y accéder, longez le lac par la droite et suivez les cairns qui vous amènent dans un couloir de cailloux et de rochers. Nous sommes à la limite de l’escalade et avec des sacs bien remplis, ça ne sera pas simple à faire. Malgré tout l’ascension se fait vite grâce à la pente rude et vous allez vous retrouver rapidement sur un plateau de cailloux avant d’atteindre le Monte Renoso qui dépasse les 2300m d’altitude. Ce plateau aride, avant l’arrivé au sommet, est prodigieux ; à cet instant vous ne regretterez pas la variante et vous n’êtes pas au bout de vos surprises. Après avoir profité du large panorama des magnifiques sommets avoisinants, vous allez reprendre le sentier au milieu de ce désert pour suivre les crêtes et vous diriger en direction de la Punta Orlandino. Ces crêtes il ne faudra pas les lâcher même si certains chemins vous invitent à descendre d’un coté ou de l’autre de  montagne. Au passage, n’oubliez pas de profiter de la beauté du lac de Braca tout en gardant le cap. Tout en suivant  les cairns, gardez l’œil et les pieds sur la crête de Pietradione jusqu’à l’approche de la Punta Cappella. A l’approche de la Punta, au col de Pruno exactement, le sentier se dirige inexorablement à droite et en bas du vallon. La descente est parfois pénible mais rapide et c’est avec un plaisir extraordinaire que 200m plus bas environ, nous allons découvrir les pozzi (trous d’eau) sur un long plateau gorgé d’eau et verdoyant.

 

 

 

Cet endroit est paisible et reposant après l’aridité des massifs et nous ne sommes pas seul à apprécier puisque vaches et cochons se nourrissent sur ce plateau. Pour  reprendre le parcours, prenez à gauche pour allez à la rencontre de la bergerie des pozzi qui cache une délicieuse fromagerie  et un berger unique. Son fromage est excellent et la proximité de ce berger plus qu’agréable, c’est un moment privilégié. Après cet accueil généreux, continuez dans la même direction pour prendre le sentier dans le sens de la descente. Cette descente sera sans arrêt jusqu’à la Bocca Di Verde où il fera bon se désaltérer. Avant ça, vous allez renter dans une forêt et traverser une superbe rivière. La rivière passée, vous allez rencontrer un pont en bois sur votre gauche puis retrouver les balises du GR20. Le sentier est sans dénivelé maintenant jusqu’à la Bocca où nous serons heureux de prendre une pose. Cette pose sera essentielle au vu de la montée qui nous attend. Depuis la Bocca, traversez la route et partez légèrement à gauche pour rentrer de nouveau dans une vaste forêt. A partir de là, vous êtes face à une montée redoutable que vos  jambes n’oublieront pas de si tôt. Ce dénivelé ne s’arrêtera pas avant l’accès de la Punta Bocca Di l’Oru. Cette montée sera fatigante mais arrivé à la Punta, un paysage de rêve vous attend. Perché à 1840m, vous aurez une vue inoubliable sur la mer et le littoral Corse. Quel spectacle et quelle journée nous avons passée. Nous reprenons le sentier par la droite pour finir dans un dénivelé proche du zéro et en direction, enfin, du refuge de Prati. Le refuge est superbe également et vous dormirez sur un plateau d’herbe courte avec un panorama unique. L’espace est très venteux par contre et les premiers arrivés prendront les places d’honneur derrière les buissons pour avoir un maximum de protection.

 

 

 L’accueil est franc et peut être un peu rude mais la nourriture est divine.

 

étape épuisante en passant par la variante alpine mais au combien magnifique. Chaque passage est différent et c’est également un plaisir différent pour les yeux. Il sera agréable de flirter avec un des plus hauts massifs comme de découvrir les pozzi.

 

Détails

de mai à octobre
08:30:00
Non
19 m ou km
1351 m
1097 m
4252 OT

 refuge de Capannelle.

Géolocalisation

Carte IGN

Images

Soyez le premier à commenter



Espace communautaire

Mot de passe:

Actualités

Décembre à la Colmiane

Le calendrier des festivités pour le mois de Décembre
Lire l'article

Dernière sortie