Partageons notre passion du sport !

Le Renard

Présentation

Le renard est connu pour être un animal rusé, malin et se débrouillant pour obtenir ce qu’il veut et ce en toute circonstance. Cet animal n’est en fait pas plus débrouillard qu’un autre et c’est par les nombreuses fables qui le voulaient malin que le renard a obtenu cette réputation. Ce mammifère qui ressemble un peu à un chien, est de taille moyenne et monté sur de courtes pattes. Il a un nez plutôt allongé, deux oreilles bien pointues et une queue presque aussi longue que son corps. Sa fourrure est plutôt importante et augmente à l’arrivée de l’hiver. C’est au printemps qu’il perdra son pelage d’hiver par plaques de poils. Le renard est reconnaissable par sa forme longitudinale lorsqu’il marche et par sa fourrure rouquine avec une partie blanche qui couvre son ventre jusqu’à la pointe de son museau.

  

Bien qu’appréciant particulièrement les régions boisées proches de larges étendues, le renard s’adapte partout et à tous les habitats. Il n’est pas rare, effectivement, de l’apercevoir aux abords des villes, traversant les rues ou dans les sommets montagneux jusqu’à 2 800 mètres d’altitude. Il aime se cacher dans de. petites cabanes, tuyaux ou plus habituellement dans différents terriers qui lui serviront de gîte, de cache ou à mettre bas. Les terriers où ils vont nicher ne sont rarement, voire jamais, creusés par ses soins. Il récupèrera celui d’un blaireau ou d’un lapin en les délogeant ou tout simplement parce qu’il est laissé à l’abandon. On distingue le plus souvent trois sortes de terriers pour trois utilisations différentes : - Le premier, c’est le terrier d’habitation qui comprend plusieurs chambres et une réserve pour la nourriture. - Le second, beaucoup plus succinct sert de cache en cas de danger immédiat. - Le dernier plutôt spacieux, sert à mettre bas. Il peut également comporter plusieurs chambres et une plage pour mettre quelques réserves de nourriture. Cet animal est pratiquement omnivore. Il est capable de manger de petits mammifères, rongeurs, petits oiseaux mais aussi insectes, batraciens, mollusques, charognes, divers fruits et des baies. Le renard s’attaquera d’abord à des animaux malades ou blessés, ce qui en fait un animal indispensable à notre écosystème. Son système de chasse est aussi diversifié qu’efficace. Il déterre, il déniche, il crée des embuscades et est suffisamment patient pour que sa proie finisse dans sa gueule.

 

Ce chasseur redoutable est plutôt nocturne, même si il n’est pas rare de l\'apercevoir de jour, en période hivernale ou en période de rut. Le renard possède généralement un territoire de chasse qu’il délimite par son urine et ses excréments. La période de rut se situe généralement entre Janvier et Février. Après une gestation d’un peu moins de deux mois, la renarde mettra au monde de trois à cinq renardeaux. Ils commenceront à sortir du terrier pour jouer avec leur mère après deux mois d’éveil et commenceront leur apprentissage de la chasse aux alentours de juin et toujours avec leur mère. C’est à l’arrivée de l’automne que les renardeaux deviendront indépendants et quitteront le logis familial.



Espace communautaire

Mot de passe:

Actualités

un ouvrage ludique pour adopter son comportement devant un patou

Découvrez les réflexes à adopter
Lire l'article

Dernière sortie