Partageons notre passion du sport !

GR20 corse trekking 8eme étape

Retour à liste

Présentation

Départ au refuge de Perta Piana +1842
Arrivée au refuge de l’Onda +1430

Cette étape est une des plus courte et certainement une des moins intéressantes. En partant du refuge, prenez sur votre gauche pour récupérer le GR20. La grande partie de la randonnée se fait en descente et ce dès le départ. Une fois sur le chemin, vous allez entamer les 841m de dénivelé négatif de la journée. La descente se fait laborieusement sur des cailloux qui font encore souffrir les organismes. Ils souffriront comme ça un bon tiers de la descente, la suite étant plus facilement négociable.

 

Au passage vous croiserez sans doute la bergerie de Gialgo et quelques belles cascades le long de la rivière Manganello. Plus loin, vous allez entrer dans une forêt de pins, dans un premier temps, puis dans une forêt de bouleaux. La descente devient agréable et se fait toujours en compagnie de la rivière, qui retient parfois l’eau pour en faire des vasques et des baignoires naturelles. Arrivée à 500m de la passerelle de Tolla, vous allez être accueillis par la surprenante bergerie de Tolla, qui propose un peu de ravitaillement et des boissons à prendre sur place. Cette bergerie est très bien entretenue par son propriétaire. Elle est entourée d’une nature abondante et verdoyante, ce qui vous change de ce que vous avez vu précédemment. C’est à partir de cet instant que s'annonce le début de la montée. Arrivés au niveau de la passerelle, on va découvrir une de ces grandes baignoires d’eau claire, où certains randonneurs aimeront se baigner pendant l’été. De la passerelle, prenez à droite pour suivre, sur deux kilomètres environ, un chemin forestier. Le dénivelé sur ces deux kilomètres est léger. Si vous prenez garde, il n’est pas rare d’apercevoir d’énormes cochons, nourris par les bergers du coin. Par la suite, le dénivelé devient plus conséquent, mais se fait bien jusqu’à l’arrivé au refuge de l’Onda.

 

C'est scandaleux, ce refuge n’est pas digne d’un parc national. L’accueil n'est qu’intéressé ……..

Ne comptez pas sur les sources d’eau, ni sur les rivières. A chaque étape, faites le plein de votre gourde et à chaque refuge si vous doublez des étapes, surtout que cette étape est relativement longue.
Comme pour toutes les étapes qui vont suivre, il est conseillé de partir au lever du jour pour profiter de la fraîcheur de la matinée. Partir plus tard, c’est se confronter à la chaleur du soleil ou aux intempéries, qui surviennent le plus souvent en fin de journée. La plus grande partie de cette randonnée se fait en forêt et ne comprend aucune grande difficulté.

Par contre, le refuge de l’Onda est une injure au randonneur. Il n’est pas concevable d’être reçu dans un enclos fermé avec des animaux crevés, dans un espace qui est sensé être un espace de bivouac. De plus, c’est assez sale et ça ne donne pas envie d’aller se laver. Il serait souhaitable que le parc national de Corse fasse quelque chose pour cette zone d’accueil des randonneurs.Je vous rappelle que les bivouac sont payants.

Détails

de mai à octobre
Non
04:30:00
9 m ou km
4251 OT
841 m
429 m

du refuge de Petra Piana au refuge de l’Onda

Géolocalisation

Carte IGN

Soyez le premier à commenter



Espace communautaire

Mot de passe:

Actualités

un ouvrage ludique pour adopter son comportement devant un patou

Découvrez les réflexes à adopter
Lire l'article

Dernière sortie

Femme

27ème Fête des châtaignes

Dimanche 22 octobre : 27ème Fête des Châtaignes de La Bolline. Nombreux stands de produits régionaux et artisanaux dans les rues du village, animation...
Voir la sortie